Recrutement de 2 stagiaires rattachés au projet de recherche “Aquifer Co2Leak” pour mai 2020

Home/A la une, Actualités, Actualités scientifiques/Recrutement de 2 stagiaires rattachés au projet de recherche “Aquifer Co2Leak” pour mai 2020

Recrutement de 2 stagiaires rattachés au projet de recherche “Aquifer Co2Leak” pour mai 2020

Stage 1 : Impacts géochimique sur les hydrosystèmes en contexte de stockage : quantification des variations chimiques des eaux en contexte expérimentale de fuite de CO2.

Stage 2 : Impacts géochimique sur les hydrosystèmes en contexte de stockage : réalisation d’une fuite expérimentale de CO2 et autres traceurs associés dans un aquifère carbonaté.

Cadre scientifique du projet de recherche

Le stockage géologique du CO2 est envisagé pour limiter à long terme l’accumulation de ce gaz à effet de serre dans l’atmosphère et ainsi lutter contre le réchauffement climatique. Cependant ce stockage à grande profondeur induit des risques de fuite en dehors des réservoirs géologiques. Pour cela, des méthodes de détection des fuites de CO2 dans les environnements proches de la surface (zone non saturée et aquifère proche surface) doivent être mises en place.

Ce stage s’inscrit donc le cadre du projet Aquifer-CO2Leak (financé par l’ADEME et la Région Nouvelle Aquitaine) qui a débuté en 2018 pour une durée de quatre ans et qui vise à étudier l’impact des fuites de CO2 en contexte de stockage géologique. Le projet Aquifer-CO2Leak a plus particulièrement pour objectif le développement et la mise en œuvre de méthodologies et de technologies de monitoring géochimique et géophysique, qualitatives et quantitatives pour la localisation des fuites de CO2 dans les aquifères et dans la zone non saturée. Il s’agit d’utiliser des approches multi-puits et multi-traceurs à l’aide d’outils tel que l’infrarouge, la spectrométrie de masse, la fluorescence UV-visible et la tomographie électrique.

Dans le cadre de ce projet, une expérience de simulation de fuite de CO2 et de ces impacts doit être réalisée prochainement sur un site expérimental. Il s’agit d’injecter de l’eau chargée en CO2 et autres traceurs dans un aquifère et de monitorer via plusieurs piézomètres d’observation les paramètres géochimiques de la nappe.

Les objectifs du 1er stage sont donc :

  • de participer à la calibration et à la mise en place des différents capteurs et outils de mesures dans les piézomètres afin d’établir la surveillance de l’aquifère (sondes de CO2 dissout (pro-oceanus, Mettler-Toledo), sondes géochimiques multiparamètres SDEC)
  • de participer à la réalisation de différentes analyses en laboratoire : analyses géochimiques des ions majeurs des eaux (Dionex), analyse des éléments traces métalliques (ICP), mesure de l’alcalinité, …
  • de participer à la mise en place au laboratoire de dispositifs expérimentaux pour caractériser à plus petite échelle des processus observés lors de l’expérience sur le site expérimental

Les objectifs du 2ème stage sont donc :

  • de participer à la calibration et à la mise en place des différents capteurs et outils de mesures dans les piézomètres afin d’établir la surveillance de l’aquifère (sondes de CO2 dissout (pro-oceanus, Mettler-Toledo), sondes géochimiques multiparamètres SDEC)
  • de réaliser un suivi avant l’expérience afin d’établir une ligne de base géochimique et piézométrique de l’aquifère
  • de faire le suivi lors de l’expérience de fuite des différents capteurs et faire des prélèvements d’eau dans l’aquifère
  • de participer aux analyses géochimiques de l’eau et des gaz dissout

Profil du stagiaire

Niveau licence, IUT ou master1. Bonnes connaissances en chimie ou en mesures physiques. Intérêt pour les techniques analytiques. Des connaissances des milieux naturels et de leurs fonctionnements seraient un plus.

Durée du stage : 3-4 mois à partir de début mai

Contacts et modalités de candidature

Début des dépôts de candidature : 24/02/2020
Fin des dépôts de candidature : 14/04/2020

Toutes les candidatures doivent comporter les documents suivants : a) un CV; b) une lettre de motivation; c) le nom et les coordonnées de trois personnes pouvant recommander le candidat.

Profil du stage >> Stagiaire Impact eau

Profil du stage >> Stagiaire Site Expérimental

By | 2020-02-26T09:58:29+02:00 février 26th, 2020|A la une, Actualités, Actualités scientifiques|